ARTISTE

« Couronnement de l’art, la simplicité décourage car s’acquiert à force de détachement. Derrière son masque complexe, elle se questionne sur  comment s’approcher du sens réel des choses. »  Leornard De Vinci.

PARCOURS

Yossérian GEAIRON, étudiant en Master Droit de l’environnement et urbanisme, se passionne pour l’art depuis l’étonnante sérendipité grâce à laquelle son parcours artistique commence véritablement. En effet, c’est après avoir trouvé par hasard quelques tubes de gouache au fond d’une déchetterie, qu’il décide de s’essayer à la peinture. Depuis, il ne cesse de colorer les caprices de son imagination.

Cette toquade aura eu l’effet de s’inscrire dans un contexte de relations complexe pour ensuite s’affirmer au-dessus de tout autre désir. Très vite, il part à la recherche de nouvelles tonalités et d’éclats, en renforçant chaque coup de pinceau d’une charge électrique lumineuse, parfois jusqu’à l’extravagance.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

D’une manière générale, son travail n’est que de marier le désir à la forme et la puissance à la couleur. Comme la chair voilant notre âme, ici, la texture colorée qu’il couche sur la toile, couvre une profondeur mystérieuse.
Ce travail s’accomplit à travers diverses formes artistiques picturale aussi figurative qu’abstraite. En effet, de l’impressionnisme au cubisme, il expérimente aussi bien l’abstraction. Ici repose des couleurs pures et les formes les plus pauvres, formant au loin une promesse avec comme mots d’ordres : simplicité et volupté.
 

« Je veux faire de la lumière mon cheval de guerre et la couleur mon fer de lance ».